La cathédrale de Beauvais, symbole de la prouesse humaine

Nom: Cathédrale de Beauvais / Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais
Style: Gothique
Début de la construction: 1225
Lieux: Beauvais, Oise, Hauts-de-France
Monument historique: Oui

La Cathédrale de Beauvais: des siècles de construction…

La construction de la cathédrale de Beauvais a démarré en 1225. Elle fait suite à la destruction de l’ancienne église, alors ravagée par un incendie. Plutôt que de réhabiliter cette ancienne église, l’évêque Milon de Nanteuil décide de faire bâtir un nouvel édifice, plus à l’est. Sa renommée provient en partie de la hauteur de sa voûte: 48 mètres de haut. Néanmoins cette dernière a été à l’origine de l’absence de nef dans la cathédrale. En effet, de nombreuses fragilisations et éboulements ont nécessité des travaux jusqu’en 1604, et l’argent qui aurait dû être destiné à la construction de la nef a été investis dans les travaux de réhabilitation. Aujourd’hui à style majoritairement gothique, la cathédrale a cependant conservé les vestiges de l’art carolingien, à travers ses travées. Les étapes clés de la construction et de l’histoire de la Cathédrale de Beauvais sont les suivantes:

  • 1225: Travaux du chevet et du chœur; ce sont les premiers éléments en construction.
  • 1260: Premiers offices donnés, les travaux sont encore en cours.
  • 1284: Premiers signes de fragilité de l’édifice. La voûte s’effondre en partie, mais la charpente n’est heureusement pas touchée.
  • 1500: Début de la construction du transept, et de ses quatre piliers.
  • 1550: Fin de la construction du transept.
  • 1569: Fin de la construction de la flèche, s’élevant à près de 153 mètres de haut.
  • 1572: La croix située en haut de la flèche est enlevée, de peur que l’ensemble soit trop lourd.
  • 1573: Effondrement de la flèche, elle sera remplacée par un modeste clocher.
  • 1604:  Voûtement de la première travée de la nef et construction d’une palissade pour fermer la cathédrale à l’ouest.

…Pour une prouesse humaine et technique qui repousse les limites

La Cathédrale apparaît définitivement comme un projet bien trop ambitieux. En effet, sa construction a tenté de repousser les limites plus loin que les compétences techniques ne le permettaient. Aujourd’hui fortement fragilisé par ces aspirations d’antan, l’édifice n’en demeure pas moins un monument colossal. Pèlerins, touristes ou fidèles ne cessent d’admirer la beauté de ses vitraux, ou sa hauteur vertigineuse.

Cependant, la cathédrale cache une autre curiosité: une horloge astronomique. C’est Auguste Lucien Vérité, horloger français, qui a construit cette horloge monumentale de douze mètres de haut sur six de large. Sa décoration prend directement inspiration dans la Bible. Elle est également composée de 68 automates. Ces derniers s’animent lors de la scène du jugement dernier. En outre, sa construction en 1865, elle joue les cantiques avant chaque début de la prochaine heure.

Ainsi, l’édifice a traversé les siècles au rythme de travaux et de réparations. De plus, d’autres travaux étaient prévus, mais par manque de moyens principalement, il ne virent pas le jour.

cathédrale de Beauvais
Plan et croquis de la Cathédrale de Beauvais

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *