La peinture religieuse

La peinture religieuse chrétienne regroupe l’ensemble des scènes religieuses du christianisme. Elle constituait à une époque une grande proportion des peintures produites. Cependant certains thèmes reviennent plus souvent que d’autres…

La descente aux enfers :

La descente aux enfers est une tradition de la peinture chrétienne à l’époque byzantine, avec la sainte trinité. La scène représente les deux nuits où le corps du Christ était dans la tombe. L’apôtre Pierre avait notamment dit, à Pentecôte:

” c’est la résurrection du Christ qu’il a prévue et annoncée, en disant qu’il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption »

En effet, selon le crédo (également appelé symbole des apôtres) , le Christ “a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers”. Certains artistes ont ainsi désiré représenter cette scène , mais la peinture religieuse la plus connue demeure “La Descente dans les limbes”, de Mantegna.

Tableau peinture religieuse : la descente dans les limbes de Mantegna

La Vierge à l’enfant :

Ce thème est l’un de ceux qui revient le plus souvent. Il représente la naissance du Christ et la maternité de la Vierge. Les peintres du Moyen Âge représentaient fréquemment Jésus avec une tête d’adulte, puisqu’il est le symbole de la sagesse de Dieu. Après la renaissance, l’enfant Jésus apparaît plus comme un enfant. Les tableaux les plus connus sont notamment:

  • Madonna col Bambino, de Sandro Botticelli
  • Madonna col Bambino , du Pérugin
  • La Vierge à l’Enfant avec Marie-Madeleine et saint Jean le Baptiste, de Mantegna

Ce thème a donné naissance à de nombreux sous-thème, comme la Sainte famille ou la conversation. D’autres saints, ou membres de la famille entourent alors la Vierge et le Christ.

La descente de Croix, évolution de la peinture religieuse:

La descente de Croix, ou déposition de la croix est à l’instar de la vierge à l’enfant un thème récurrent. Il montre le Christ mort sur la Croix, des personnages saints, Marie, Marie-Madeleine et Jean. Les artistes prennent garde en revanche de ne jamais représenter les soldats. Cette scène est la treizième station du chemin de croix.

En termes de représentation, les artistes ne représentent pas le Christ avec sa couronne d’épines. De mêmes, les souillures et blessures sont rarement représentés afin de faire oublier les stigmates et supplices subis avant sa crucifixion. Il arrive que certains personnages portent l’auréole, afin de rajouter un caractère divin. Les œuvres les plus connues sont ainsi les suivantes:

  • Descente de croix, de Rubens
  • Déposition de croix, de Giotto
  • La descente de la Croix ,de Pierre Paul Rubens